Accueil  > conscience > Dénonce > Coups de gueule > Les miens > Lettre ouverte

Lettre ouverte
à Pari-Roller

Postée le 9 juillet 2002 sur le forum de http://www.pari-roller.com/ et sur fr.rec.sport.roller dénonçant en particulier une escroquerie manifeste, et en général, la connotation mercantile de certaines activités de cette association.

Hier, à la gentille rando du lundi soir, des amis très spirituels m'ont rapporté que, le soir de la grande manifestation roller au Palais Omnisports de Paris Bercy, il n'y avait même pas de contrôle des billets à l'entrée, et que donc, plein de gens sont rentrés gratuitement.
Si c'est faux alors n'en parlons plus.
Mais si c'est vrai (et j'aimerais bien en avoir le témoignage d'autres personnes), alors, quel entubage, quelle claque dans la tronche pour tous ceux qui, tendrement passionnés de roller, tous ceux qui, naïvement émerveillés comme des enfants devant les scintillements du sapin de Noël, ont achetez un billet, et ne se sont pas aperçu que, une fois de plus, ils étaient les gogos de service, les marionnettes victimes de la vilaine machine à fric qui pue le gros caca mercantile.
Combien ont eu le courage de dénoncer cette escroquerie et d'aller s'en plaindre, et en premier lieu à Pari-roller qui était encore complice à fond dans le système, puisque déjà les semaines précédentes et toute la soirée, le micro nous a cassé les oreilles avec cet attrape-nigauds :
« Une place achetée égal une place gratuite ».
L'affaire du siècle, le slogan à la sauce pizza industrielle pour moutons consommateurs aux cerveaux préformatés et ramollis par la pub télé ;
Avez-vous remarqué que notre bon papa Boris ne nous a pas fait une seule fois la petite leçon habituelle :
« on compte sur vous pour qu'il ne reste aucune canette parterre après notre départ »
Ce soir là, il y avait trop d'intérêts financiers en jeux, il ne fallait surtout pas brusqué le troupeau de consommateurs potentiels pour qu'il se dirige bêtement vers la caisse et tombent dans le piège, surtout ne pas montrer à tous ces abrutis dégénérés, par de la petite morale inquisitrice à trois francs six sous, qu'ils sont des porcs, que c'est un geste malade et un manque de respect pour la planète que de jeter ses ordures parterre, leur montrer qu'ils sont la honte de l'humanité, à l'heure ou tout le monde se préoccupe de la santé écologique de la terre.
« Pari-Roller est une association et a besoin d'adhérents » répète le micro à chaque départ de randonnée. Fauchetonnerie, mensonge ; Pari-Roller n'a pas besoin de vos cotisations, Pari-roller n'a besoin seulement que d'une façade associative pour dissimuler ses magouilles financières.
Ça s'appelle : « te donner une petite vérité pour te vendre un gros mensonge »
C'est vraiment dommage que l'esprit ludique et l'image populaire méritée de notre randonnée du vendredi soir, soit contaminé par la même maladie qui provoque tant de souffrances dans le monde.
Comme beaucoup d'autres monstruosités dont nous somme témoins quotidiennement, personne n'en est dupe, mais peu osent le dire tout haut.

Silence = complicité


Réponses intéressantes


de Rollertrotter
Pour conclure : l'entrée à Bercy n'était qu'une gaffe
de Pari-roller. On s'en est remis
Là ou Pepitokun a raison c'est que Pari-roller n'a pas
besoin d'adhérents. Quel est leur poids en face des
nombreux sponsors des différentes manifestations ?
Alors profitons de l'existence de randonnée, roulons
et n'oublions pas de ramasser les canettes.
à vendredi

de Romain
ouais on en a besoin des adhérents... pour nous payer
la clime dans la ferrari que nous paient les sponsors
officiels de Pari Roller, la celebre entreprise
deguisée en association...
d'ailleurs ils nous en faudrait encore quelque uns pour nous payer l'essence,
c'est que ca consomme une ferrari !!!!
zut... je risque un procès la ? ! ? !

haut de page